B i o g r a p h ie

      Après des études classiques au Conservatoire de Rueil-Malmaison, puis à l’École Normale de Musique de Paris, Jean-Philippe Dartois poursuit sa formation à l’École d’Art Martenot.

     Sa rencontre avec « les Martenot » sera essentielle et déterminante : Maurice Martenot lui donne les moyens de développer l’oreille « intérieure » et le met sur la voie de « l’être intérieur » tandis qu’avec Ginette Martenot, il approfondit l’unification entre technique, réceptivité, sensation, création et expression. 

 

     Jean-Philippe Dartois mène une carrière aux facettes multiples. Parallèlement à sa vocation de compositeur, il mène une activité de concertiste : il se produit au Piano et aux Ondes Martenot, en récital ou en musique de chambre et, comme ondiste, il est l’invité d’orchestres prestigieux tels le Philarmoniker de Munich, le Deutsches Symphonie de Berlin ou le WDR Sinfonieorchester de Cologne.

Il enseigne également dans son centre musical, le Centre Martenot-Dartois à Neuilly-sur Seine.

 

     Ses recherches en composition l’orientent vers son propre langage musical, qui émane de l’âme et du cœur, plus que de l'intellect, pourtant nécessaire, tout en se nourrissant de toutes les époques, de tous les continents et de tous les arts.

     Il a écrit de la musique instrumentale aussi bien que vocale ou orchestrale ou encore de la musique de chambre : œuvres pour Piano, Orgue, Chant, Duos, Trios, Concertos, Requiem.

 

​      Comme instrumentiste, ses interprétations reflètent ses recherches sur la relation entre le ressenti intérieur et l'art du geste.

A l'image de ce qu'il porte musicalement au plus profond de lui, son répertoire s'étend sur trois siècles, couvrant les époques baroque, classique, romantique et moderne, ainsi que ses œuvres.

 

     Comme compositeur, il écrit actuellement des œuvres de musique de chambre et a pour projet un Septuor en hommage au Septuor de Maurice Ravel, "Introduction et Allegro".